Flux RSS

Archives de Tag: montréal

Bonne année 2015!

Montreal from the docks by Barbroute

Tout d’abord, je souhaite prendre un moment pour vous souhaiter à tous un bon début d’année 2015! Que cette nouvelle année soit remplie de belles découvertes!

J’hésite depuis longtemps sur la nature du défi que je veux me donner pour 2015. D’un côté, je veux continuer et même corser un peu le tout; d’un autre côté je veux maintenir la liberté que j’ai pour le choix de mes lectures. Ahhhh, c’est dur la vie parfois hihi!

J’ai décidé de refaire le défi d’un livre par semaine, mais attention! Sur un total de 52 livres, il devra y avoir au moins 30 œuvres d’auteurs québécois. Je me rends compte que des centaines de trésors sont publiés chaque année chez nous.Je veux les découvrir et, grâce à mon humble petit blogue, les faire rayonner. J’ai déjà une liste à laquelle je pense bien ajouter vos suggestions!

Après une razzia à la friperie du coin, j’ai trouvé 8 livres pour 15$! Mon petit budget ne me permets pas d’acheter les livres à plein prix alors je trouve cette option intéressante. Je sais, je sais… la bibliothèque c’est gratuit, mais honnêtement j’aime posséder les livres pour avoir la liberté de les commencer et les finir quand je veux. En plus, une fois que je les ai lus, ils ne restent pas à prendre la poussière chez moi. Je prête mes livres aux gens autour de moi ou les donne à des organismes locaux.

Donc, une belle année en perspective devant moi! Je l’avoue, je suis vraiment en retard sur mon blogue. J’ai déjà plusieurs livres à mon actif cette année, mais je n’ai pas encore eu le temps d’écrire le résumé. Ça viendra dans les prochains jours!

Publicités

Une P’tite vite étonnante

Une belle découverte grâce au blog Les Petites Manies; le site web de P’tite vite.

On me dit souvent: « Moi je n’ai pas le temps de lire, je suis trop occupé, j’ai autre chose à faire…. » Eh bien, fini les excuses! P’tite vite propose des textes courts et punchés, des mini-histoires accompagnées de photos ou d’illustrations d’artistes d’ici. Moins de 5 minutes par texte, c’est promis! Certains sont plus poétiques, d’autres joyeux, tristes, on trouve de tout!

Mon texte préféré? L’artisan du temps. Mignon, original, bien écrit, rafraichissant.

#25 L’homme qui entendait siffler une bouilloire

TITRE: L’homme qui entendait siffler une bouilloire

AUTEUR: Michel Tremblay

Ce livre raconte l’histoire de Simon Jodoin, populaire réalisateur de cinéma, qui se rend compte un jour qu’il entend un drôle de bruit. Il croit tout d’abord que c’est la fatigue, le stress…bien vite il découvre que ce strident sifflement de bouilloire le suit partout et sans arrêt! Angoissé, il consulte un spécialiste qui diagnostiquera un acouphène possiblement causé par une petite tumeur sur son nerf auditif. Très vite, Simon devra se faire opérer, car c’est son seul espoir de pouvoir un jour entendre normalement. Il vivra une difficile opération. Je ne vous raconte pas la fin, on ne dévoile jamais l’intrigue final!

Comme toujours, Michel Tremblay nous livre ici une oeuvre intéressante, très bien écrite et avec des personnages attachants. On s’identifie au personnage principal et on ressent son exaspération et sa fatigue. Imaginez entendre un sifflement de bouilloire, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24! Il y a certainement de quoi devenir fou!

#16 La fiancée de la Nouvelle-France

ImageTITRE: La fiancée de la Nouvelle-France

AUTEURE: Suzanne Desrochers

La fiancée de la Nouvelle-France est un roman de Suzanne Desrochers. On y raconte l’histoire de Laure Beauséjour, jeune fille qui vit à Paris à la Salpêtrière, hôpital où sont accueillies les orphelines, les folles et les prostituées. Laure et son amie Madeleine son envoyées en Nouvelle-France  en 1669 comme « filles du Roi » afin d’épouser des colons français. Ne connaissant de la Nouvelle-France que les rumeurs sur le froid et les conditions de vie difficiles, les deux amies partent avec la peur au ventre. Après une difficile traversée de l’Atlantique, elle arrive enfin à Ville-Marie, nouvel établissement des colons français. Laure épouse un ancien soldat et part vivre à la Pointe-aux-Trembles. Elle rencontre également un Iroquois, Deskaheh, avec qui elle vivra toutes sortes d’aventures. Ce roman est envoûtant, car il nous plonge dans l’époque de la colonisation de la Nouvelle-France. On comprend alors les conditions extrêmes dans lesquelles vivaient les colons. Les personnages sont colorés sans être exagérés. Ce que j’ai le plus apprécié du livre, c’est qu’on sort des clichés et que l’auteure n’a pas tenté de rendre plus rose l’histoire de Laure et ses compatriotes.

#15 Meurtres à la carte

Image

TITRE: Meurtres à la carte

AUTEURE: Kathy Reichs

Le thriller Meurtres à la carte est l’oeuvre de Kathy Reichs. Ce roman raconte l’histoire de Temperance Brennan, une anthropologue judiciaire, qui doit analyser des ossements retrouvés dans le sous-sol d’une pizzeria. Bien vite, elle se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond et fait part de ses doutes aux policiers. Ceux-ci commencent donc une enquête sur les trois squelettes retrouvés à Montréal. Brennan trouve que l’enquête va trop lentement et sa curiosité la pousse à investiguer de son côté. Elle découvre bientôt un lien entre les squelettes et se retrouve malgré elle mêlée au monde d’un dangereux tueur en série et maniaque sexuel. Tout au long de l’histoire, on est animé d’une curiosité enlevante qui nous pousse à continuer à lire sans s’arrêter. De plus, comme l’intrigue se déroule à Montréal, il est intéressant de s’imaginer les lieux connus (rue Ste-Catherine, Vieux-Montréal, Palais de justice, Centre-ville,etc) au centre de l’histoire.

Encore une fois, Kathy Reichs a réussi à me faire dévorer son roman. J’ai été captivé par l’intrigue, pour vous dire, j’ai lu le livre en moins de 3 jours!

#4 L’énigme du retour

Image

TITRE: L’énigme du retour

AUTEUR: Dany Laferrière

Honte à moi-même, avant ce livre, je n’avais lu aucune des œuvres de Dany Laferrière. Cet écrivain d’origine haïtienne est pourtant très connu au Québec et dans le milieu de la littérature francophone. Son livre L’énigme du retour paru en 2009 raconte comment il a appris la mort de son père et son retour au pays natal (Haiti) pour l’annoncer à sa mère. Il amorce alors un voyage afin de retrouver les amis de son père, les endroits qu’il a connu, pour ainsi partager un peu de vie avec lui. Le roman est écrit en haiku, mais ça n’en rend pas la lecture lourde, au contraire, ça ajoute une touche spéciale au récit. L’auteur nous amène tout d’abord à Montréal où il vit depuis une trentaine d’année, au cœur de l’hiver et du froid. Il amorce ensuite le voyage vers la perle des Antilles. Le roman est un mélange éclaté de personnages et lieux tous plus colorés les uns que les autres. Je vais définitivement ajouter à ma liste de lecture d’autres romans de Dany Laferrière, car j’ai beaucoup aimé celui-ci!

Image: Oeuvre de Pierre Tougas tirée du livre L’énigme du retour publié par Art Global

Montréal

Montréal

C’est froid aujourd’hui à Montréal! Journée parfaite pour lire bien emmitouflée dans une doudoune.

Photo de Tourisme Montréal

%d blogueurs aiment cette page :