Flux RSS

Archives de Tag: lecture

Une P’tite vite étonnante

Une belle découverte grâce au blog Les Petites Manies; le site web de P’tite vite.

On me dit souvent: « Moi je n’ai pas le temps de lire, je suis trop occupé, j’ai autre chose à faire…. » Eh bien, fini les excuses! P’tite vite propose des textes courts et punchés, des mini-histoires accompagnées de photos ou d’illustrations d’artistes d’ici. Moins de 5 minutes par texte, c’est promis! Certains sont plus poétiques, d’autres joyeux, tristes, on trouve de tout!

Mon texte préféré? L’artisan du temps. Mignon, original, bien écrit, rafraichissant.

#17 Une gourmandise

Image

 

TITRE: Une gourmandise

AUTEURE: Muriel Barbery

L’auteure de Une gourmandise, Muriel Barbery, m’a conquis il y a plusieurs années lorsque j’ai reçu en cadeau son roman L’élégance du hérisson, magnifique oeuvre à ajouter absolument à votre liste de lecture.

Dans Une gourmandise, on suit l’histoire d’un critique culinaire, le plus grand de tous, dont la réputation dépasse les frontières de sa France natale. Lorsque son médecin lui annonce qu’il va mourir le lendemain, il se met en quête d’une saveur oubliée, un vague souvenir d’un plat de son enfance qu’il aimerait retrouver avant de partir. Chaque chapitre du livre amène un différent souvenir culinaire. Dans certaines parties du livre, le narrateur change et devient la femme, le fils, l’ami, le voisin ou autre du grand critique. On connait donc le point de vue des principales personnes partageant la vie du critique.

Le style d’écriture de Muriel Barbery est magnifique. Elle utilise des mots recherchés, des tournures de phrases poétiques qui transforment  une simple description culinaire en une aventure pour les papilles et les yeux.

« Si le pain se « suffit à lui-même », c’est parce qu’il est multiple, non pas en ses sortes particulières mais en son essence même car le pain est riche, le pain est plusieurs, le pain est microcosme. En lui s’incorpore une assourdissante diversité, comme un univers en miniature, qui dévoile ses ramifications tout au long de la dégustation. L’attaque, qui se heurte d’emblée aux murailles de la croûte, s’ébahit, sitôt ce barrage surmonté, du consentement que lui donne la mie fraîche. Il y a un tel fossé entre l’écorce craquelée, parfois dure comme de la pierre, parfois juste parure qui cède très vite à l’offensive, et la tendresse de la substance interne qui se love dans les joues avec une docilité câline, que c’en est presque déconcertant. Les fissures de l’enveloppe sont autant d’infiltrations champêtres : on dirait un labour […]
À l’intersection de la croûte et de la mie, en revanche, c’est un moulin qui prend forme sous notre regard intérieur ; la poussière de blé vole autour de la meule,
 l’air est infesté de poudre volatile ; et de nouveau changement de tableau, parce que le palais vient d’épouser la mousse alvéolée libérée de son carcan et que le travail des mâchoires peut commencer. »

Une gourmandise est une oeuvre que vous devez définitivement lire, mais attention, ça donne faim!

#11 Insurgent

TITRE: Insurgent

AUTEURE: Veronica Roth

Deuxième tome de la série Divergent de Veronica Roth, Insurgent est tout aussi intéressant que le premier. On retrouve le personnage principal de Tris qui apprend à faire face aux conséquences de ses choix. Son monde est chamboulé par une rébellion de l’une des factions et elle devra choisir son camp. Ce deuxième tome aborde des sujets comme la loyauté, l’amour, la violence et l’identité. L’histoire est tout aussi, sinon plus, enlevante que celle de Divergent. L’auteure nous tient en haleine et on veut connaître la suite. Les personnages sont plus peaufinés, détaillés et on s’attache à eux. Il est difficile de faire un résumé sans donner des détails qui vous gâcheraient la lecture, je me contenterai donc de vous dire que c’est un excellent roman d’action et de suspense.

P.S.; le film sur Divergent sort en salle le 21 mars 2014 au Québec 🙂

Image

Un cadeau pour la Saint-Valentin

Image

Depuis mes premières années d’école, la lecture est devenue pour moi un passe-temps et une passion. Toute petite, je lisais tout ce qui me tombait sous la main : journaux, magazines, romans, dictionnaires, etc. Gare aux derrières de boîtes de céréales et autres listes d’ingrédients qui tombaient sous ma main ! Je m’assoyais sur mon lit et entrait dans le monde des mots. J’ai grandi avec Harry Potter, jeune garçon alors du même âge que moi, qui vivait des aventures fantastiques. J’ai épluché les livres d’école de mes parents à répétition. Quel merveilleux voyage ! Les lecteurs comprendront ma joie lors de l’ouverture d’un vieux livre : l’odeur de papier jauni, les petites notes du propriétaire dans les premières pages, les coins brisés de la couverture…

Pour ceux d’entre vous qui ont des enfants, inculquez-leur la joie de la lecture. Vous leur donnerez un merveilleux cadeau et ils auront ainsi plus de facilité à écrire. Offrez-vous aussi à vous-même du temps pour lire ce livre que vous avez commencé il y a des semaines. Nous avons tous 30 minutes par jour à consacrer à notre plaisir, notre éducation et notre détente !

#3 Temple of a thousand faces

Image

TITRE: Temple of a Thousand Faces

AUTEUR: John Shors

Mon troisième livre de l’année a été Temple of a Thousand Faces de John Shors. J’ai connu cet écrivain grâce à son premier roman « Sous un ciel de marbre » que j’avais adoré. Son premier livre racontait d’une manière romancée l’édification du Taj Mahal et l’histoire des gens qui l’ont construit. Après avoir écrit d’autres livres de genres différents, John Shors est revenu à ses premiers amours avec son livre Temple of a Thousand Faces qui lui raconte l’histoire de l’invasion des Chams dans le royaume Khmer. L’histoire se déroule autour du temple Angkor Wat et de plusieurs autres temples de la région. Le tout est entremêlé d’histoires d’amour, de combats sanglants et d’intrigues. On suit tout au long de l’histoire plusieurs personnages, certains ayant vraiment existé et d’autres fictifs, qui viennent de divers milieux. Par exemple, on suit une famille de pêcheurs qui par la force des choses se retrouve au milieu de cette guerre. Aussi, on en apprend plus sur le roi et la reine Khmer. Je ne vous raconte pas la fin bien sûr, mais elle est facile à deviner, car ce sont des faits historiques véridiques! Encore une fois, John Shors a réussi à écrire un roman qui vous empêche de dormir, car vous ne pourrez pas vous arrêter de lire!

P.s: la magnifique photo est de http://www.deviantart.com/art/Angkor-Wat-87680243

Résolutions littéraires pour sortir de l’ordinaire

Pour l’année 2014, le site web http://www.campagnepourlalecture.ca proposait un article intéressant sur quelques idées de résolutions à prendre pour la lecture. De celles-ci, je retiens :

  1. Retomber en enfance. Ce n’est pas parce qu’on est grand qu’on ne peut pas lire comme un petit. Il y a des petits bijoux de littérature jeunesse et pour les adolescents qui plaisent aux adultes, que ce soit par leurs superbes illustrations, leur candeur, ou leur trame narrative enivrante. Si des millions d’adultes ont accroché à la série Hunger Games, c’est parce qu’un bon roman, qu’il ait été écrit pour les ados ou pour les adultes, c’est un bon roman!

  2. Découvrir la relève québécoise. On hésite parfois devant tous ces nouveaux noms qu’on voit en librairie. Donnez la chance à ces nouveaux auteurs et je vous jure que, plus souvent qu’autrement, vous serez agréablement surpris. Je ne tenterai pas d’établir la liste de la relève littéraire québécoise, mais le Prix des libraires fait habituellement une place de choix à ces jeunes auteurs.

Pour voir leurs autres suggestions:

http://www.campagnepourlalecture.ca/7-suggestions-de-resolutions-litteraires-pour-sortir-de-lordinaire/

%d blogueurs aiment cette page :