Flux RSS

Papier or not papier

J’ai longtemps hésité avant de me procurer un lecteur numérique (liseuse). Je dois avouer que j’étais réfractaire à cette technologie. Pourquoi? C’est vraiment une question sentimentale. J’aime l’odeur des livres. J’aime acheter un livre usagé et voir les notes manuscrites que l’ancien propriétaire y a laissé. J’aime le sentiment de satisfaction qu’on ressent lorsqu’on termine une grosse brique (chose qu’on ne ressent pas en finissant un gros livre sur la liseuse, je sais, j’ai essayé). J’aime voir les détails dans la couverture.

 Je me suis tout de même résolue à me procurer une liseuse (merci Sarah!). Principalement pour des raisons pratiques, c’est un bon achat : moins lourd, moins gros, moins cher. Par exemple, le dernier livre de Ken Follet en anglais se vend environ 25$ (42$ pour la version française) neuf en librairie. La version électronique varie de 18$ à 35$ selon les vendeurs et la langue. De plus, des centaines de livres sont accessibles de façon totalement gratuite ou à 15$ et moins.

 Certains prétendent que le livre électronique serait aussi plus écolo, car on n’utilise pas de papier, moins de transport, moins d’eau pour la transformation, etc. Les avis sont pourtant partagés à cet effet, car entrent dans la balance les matières premières, produits chimiques et durée de vie. Si ça vous intéresse d’en apprendre plus à ce sujet, consultez le site web de ConsoGlobehttp://www.consoglobe.com/livre-papier-vs-livre-numerique-lequel-est-le-plus-ecolo-cg/3

 Puisque j’utilise principalement le transport en commun pour me déplacer, la liseuse me permet de glisser des dizaines de livres dans mon sac à main. Pas de mal de dos, promis.

 En résumé, je pense que le choix est très personnel. Moi? J’ai opté pour le meilleur des deux mondes et j’alterne entre les livres papiers et électroniques selon le moment.

Old books - I feel like they contain a trace of every soul that they've touched, and that makes them magic.

Publicités

"

  1. D’abord papier … 😉

    J'aime

    Réponse
  2. Bonjour Chloé la mangeuse de livres.

    Je suis tes articles depuis quelques temps et celui sur les liseuses me donne envie de m’exprimer. Plutôt que réagir sur mon blog de manière éparpillée, je voulais te proposer mon projet de billet. Mais je ne trouve pas comment te contacter.

    Il y a un formulaire de contact sur mon blog pour me répondre en mode perso.

    Très bonne journée,

    J'aime

    Réponse
  3. Pingback: Comment j’en viens à apprécier ma liseuse | Élisa Tixen

  4. Pingback: Liseuse vs livre papier: le retour | La bibliothèque de Chloé

  5. Pingback: La lecture sous un nouvel apparat |

  6. Bonjour Chloé !

    Tu résumes plutôt bien le combat intérieur qui torture tous les lecteurs boulimiques : en général, nous aimons presque autant toucher et sentir le livre (sa texture, son poids, son épaisseur, son esthétique) que le lire. Quant à la satisfaction de voir le marque page avancer progressivement du début vers la fin… n’en parlons même pas^^
    En revanche, la liseuse est très pratique dans les transports en commun, dans les salles d’attente, au ciné pendant la pub… et même pour lire couché sur son canapé! Eh oui, j’ai pensé à tout^^
    Au fait, merci de suivre notre blog !

    Bref, j’ai bien aimé cet articles et tes chroniques, alors je vais garder un œil sur toi !

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :