Flux RSS

#18 Le jour où j’ai arrêté d’être grosse

Image

TITRE: Le jour où j’ai arrêté d’être grosse

AUTEURES: Valérie Fraser et Marianne Prairie

Le jour où j’ai vu Valérie Fraser en entrevue à Radio-Canada à l’émission Tout le monde en parle, je me suis dit « wow cette fille-là a l’air tellement cool, drôle, sereine! Il faut vraiment que je lise son livre! ». Valérie Fraser est une ancienne obèse morbide qui a décidé de reprendre sa vie en main et de retrouver sa santé. Sa personnalité m’inspirait beaucoup, mais je dois avouer que j’avais un peu peur que son livre soit une autre histoire de The Biggest Loser où on parle de kilos perdus plus que de bien-être. Je suis très contente de dire que j’avais tort . Le jour où j’ai arrêté d’être grosse sort complètement des sentiers battus sur ce que l’on voit habituellement dans les médias.

Valérie a perdu 150 livres jusqu’à maintenant, mais elle n’a pas de balance chez elle. Son but n’est pas de perdre du poids, mais plutôt de retrouver la santé et de se sentir bien dans sa peau. Pour se donner du courage et s’obliger à atteindre son but, elle a lancé sur sa page Facebook en 2012 un vidéo poignant. Depuis, sa page a atteint plus de 26 000 j’aime, ça en fait des tapes dans le dos!

La narration varie entre Valérie et Marianne (l’auteure), on voit donc le point de vue des deux femmes. Celui de Valérie présente le côté plus personnel de l’obésité: l’amitié, l’amour, les moments difficiles, la famille, la sexualité, etc. Celui de Marianne est le côté plus documentaire; elle explique d’une façon pas plate du tout ce qu’est l’obésité morbide, comment ça affecte la santé, etc. Le ton est humoristique, sans filtre et honnête.

Je suis pas juste belle en robe avec des ballons, je suis aussi belle avec la face rouge tomate et les cheveux mouillés. Dans tes dents les critères de beauté!

 

Aujourd’hui, 30 avril 2014, Valérie célèbre les deux ans de la page Facebook qui la certes rendue célèbre, mais qui lui a surtout donné le courage de changer sa vie. Voici en terminant un extrait du message qu’elle a publié sur sa page aujourd’hui:

Il y a eu des maux de cœur, des statuts trop longs, des downs, des salades colorées, des likes à l’infini, des potages à la courge, des tapes dans le dos, des selfies en sueur, des victoires émotives, un pépin dans l’ventre, des tounes sur repeat pis des jambes mortes. Ça aussi été 416 heures au gym, 1460 litres d’eau, 2 souliers fluo usés, 150 lbs de perdus, 300 rivières de larmes, 1 livre et surtout 26 539 personnes qui te disent « on t’aime, t’es bonne cocotte ». Finalement, c’est plutôt 301 rivières de larmes si on compte aujourd’hui….! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :